Cie Greffe / Cindy Van Acker

Cie Greffe / Cindy Van Acker

Fr. | En.

Balk 00:49, 2003

Amener des déchirures dans la surface lisse de l'évidence

49 minutes plus tard... Sur scène, un corps relié par un câble à une machine envoyant des impulsions électriques. La chorégraphe Cindy Van Acker poursuit avec rigueur et poésie l'exploration amorcée dans son précédent travail Corps 00:00 (2002). En prélude, elle maintient une composition chorégraphique bipolaire où deux partitions physiques pour un seul corps sont lisibles simultanément: celle de la machine provoquant des soubresauts involontaires sur les muscles et celle écrite par la chorégraphe. Dans Balk 00:49, Cindy Van Acker tisse un parcours tendu, traversé par des ruptures et des fractures rythmiques. Ainsi, la linéarité de son itinéraire se fragilise tout en devenant obsessionnelle.

«(...) Le mot «rupture» convient donc pour désigner une des spécificités de la structure chorégraphique et aussi pour prendre position envers des valeurs instaurées, des automatismes, des banalisations. De fait, il devient l'élément conducteur de l'invention espérée. »

Cindy Van Acker

 

Distribution

Chorégraphie et danse Cindy Van Acker
Composition sonore Denis Rollet
Lumière Luc Gendroz
Costumes Aline Courvoisier
Programmation informatique Philip May
Réalisation électronique Jacques Falquet
Assistante plateau Corina Pia
Durée 70 min

Création décembre 2003, Théâtre Arsenic, Lausanne, Suisse
Production Cie Greffe
Avec le soutien de Ville de Genève, DIP, Pro Helvetia - Fondation suisse pour la culture, ADC-Association de la Danse Contemporaine, Genève
Administration, diffusion Tutu-Production
Photo copyright Isabelle Meister